Vainqueur du concours de l’Arbre de l’Année

If-grotte-Jardin-Ifs-Gerberoy-Oise-Delphine-proprietaire-Yann-jardinier_1_1399_934

Et le plus bel arbre de l’année 2017 est… un if de Gerberoy, dans l’Oise !

L’if-grotte de Gerberoy dans l’Oise remporte le prix du public de la sixième édition du concours de l’Arbre de l’année. Le jury a été séduit par le sophora du Japon du château de Montry, en Île-de-France. Les quatorze arbres finalistes racontent tous une histoire.

Le concours de l’Arbre de l’année, initié par l’ONF et le magazine Terre Sauvage, vient de décerner son prix du public à un if du jardin de Gerberoy, dans l’Oise. En forme d’igloo, il peut accueillir jusqu’à 10 personnes.

C’est un peu comme le concours des Miss France. Chaque année, ce concours dont le journaliste Denis Cheyssoux de France Inter (« CO2 mon amour ») dirige le jury, récompense les plus beaux arbres de France présentés par des groupes et sélectionnés pour leurs caractéristiques naturalistes, esthétiques et historiques mais aussi pour le lien qui les unissent aux hommes.

Après le Zamana de la Martinique en 2016,  cette année, c’est un arbre des Hauts-de-France qui a eu les honneurs du prix du public, le 19 décembre 2017. Ou plutôt des arbres : l’if récompensé est en fait un groupement de six pieds d’if (taxus baccata), vieux de 400 ans, et taillés façon bonsaï en gigantesque topiaire. Cet if-grotte, véritable igloo végétal dont les branches entrelacées forment une voûte, peut accueillir jusqu’à 10 personnes. Il niche dans le département de l’Oise, au coeur de la Picardie, au centre d’un triangle formé par Beauvais, Rouen et Amiens, au fond du célèbre Jardin des Ifs de Gerberoy, un jardin qui fait partie d’un domaine ayant appartenu autrefois à un notable, représentant de l’Evêque de Beauvais, amateur de jardins taillé « à la Française ».

Cette année, plus de 16 000 internautes ont voté en ligne pour leur arbre préféré. L‘if-grotte a remporté le Prix du Jury avec 4585 votes,le sophora du Japon du château de Montry (Seine-et-Marne), s’est bien défendu avec 3 629 votes ainsi que le baobab de Trois-Mares, retenu pour représenter La Réunion, qui a recueilli 2 228 suffrages.

 

Tagged with: